Cours délocalisés au ministère de la justice pour la promotion Rosa Parks : “Ne sombrez jamais dans l’opposition entre juristes et gestionnaires!”

Par Vincent Arnoux
Remerciements appuyés à messieurs Thomas Andrieu, Jean-Christophe Gracia et Eric Martin-Hersent
Vendredi 21 avril 2017, les étudiants du master de gestion publique Ena-Dauphine ont eu le privilège de suivre leurs cours pendant une journée entière au ministère de la justice, en compagnie de la direction des affaires civiles et du sceau (DACS), grâce à l’aimable intercession d’Eric Martin-Hersent, ancien membre issu de la promotion Sully, devenu chef du bureau des officiers ministériels et de la déontologie.

La promotion Rosa Parks a d’abord été accueillie par M. Jean-Christophe Gracia, chef de service, adjoint au directeur des affaires civiles et du sceau, porte d’Aubervilliers (station RER “Rosa Parks” !), dans les nouveaux locaux du site Olympe de Gouges, qui réunit, depuis la fin de l’année 2015, dans un même bâtiment moderne HQE, toutes les grandes structures administratives centrales du ministère, auparavant dispersées dans tout Paris : secrétariat général, inspection générale de la justice, direction des services judiciaires, direction de l’administration pénitentiaire et direction de la protection judiciaire de la jeunesse, dans un souci de mutualisation et de rationalisation.

Après le cours de M. Thomas Degos portant sur la conduite du changement dans les organisations publiques, les étudiants se sont rendus sur le site historique de la place Vendôme, qui héberge le cabinet du garde des sceaux et les deux directions législatives (les “deux vieilles”, ainsi qu’on les appelle, respectueusement) : la DACG (direction des affaires criminelles et des grâces) et la DACS.

Ils y ont bénéficié durant l’après-midi des cours dispensés par Mme Florence Jacob (marketing public) et Mme Dominique Soulier (finances locales).

A la pause, l’ensemble des membres de la promotion Rosa Parks ont pu échanger quelques minutes dans le jardin de l’hôtel de Bourvallais avec M. Thomas Andrieu, directeur des affaires civiles et du sceau, qui a notamment évoqué les rapports entre l’autorité politique et l’autorité administrative ou judiciaire, le travail interministériel et les belles opportunités de carrière qui s’offrent à ceux qui rejoignent pour un temps ou pour la vie le ministère de la justice.

M. Thomas Andrieu a conclu en invitant chacun à “ne jamais sombrer dans l’opposition stérile entre le juriste et le gestionnaire” : message ô combien bien reçu par la promotion Rosa Parks du master de gestion publique, qui honore par son nom un symbole de la lutte et du changement par le droit et pour le droit !
            
    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'Association des élèves du Master de Gestion publique Dauphine - ENA est une association déclarée en Préfecture.

Log In or Sign Up